Comment parler de Noël à nos enfants ?

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Nous sommes dans un pays qui fête Noël et où la plupart des gens fêtent Noël. Dès la fin du mois de Novembre, on se retrouve entouré de toute part de cette fête avec des décorations à n’en plus finir. Donc comment parler de Noël à nos enfants? Car même dans les soit disant écoles LAÏQUES de la république, on “OSE” (oui on “ose” car on nous rabâche sans cesse que c’est laïque ne l’oublions pas quand même) aussi mettre Noël en avant en impliquant énormément les enfants: en leur faisant faire leur liste au père Noël, des activités de Noël et apprendre des chansons de Noël, bref la totale! De mon côté j’ai choisi l’IEF (voir ici pour en savoir plus^^), donc je ne suis pas confrontée directement à la fête de Noël à l’école. Toutefois on sort beaucoup, donc ma fille voit toute cette atmosphère de Noël et elle me pose des questions également. La première fois qu’elle a vu le père Noël elle m’a dit “ohh c’est pépé!” (son grand-père)^^. Ca m’a fait rigolé. Mais un peu plus sérieusement.. ce sujet peut être délicat. Dans notre belle religion, Noël ça n’existe pas. Et de nos jours, quand on ne fête pas Noël, on peut facilement nous étiquetter “d’extrémistes radicalisés”(si vous vous demandez si ces mots existent, apparemment oui^^).. C’est pour cela qu’il faut maîtriser un minimum ce sujet et savoir se défendre et imposer notre façon de penser de manière LAÏQUE^^! On ne peut pas avoir le même discours avec sa soeur et avec la maîtresse. Il faut adapter^^.

Beaucoup de parents musulmans se sentent un peu perdus ou un peu désemparés, et ne savent pas comment parler de Noël à leurs enfants, comment agir, comment leur expliquer que l’on ne fête pas ça. Ou encore est-ce qu’ils vont se sentir exclus vis à vis des autres enfants, tristes de ne pas avoir de cadeaux comme les autres? Et surtout ne savent pas trop comment aborder cette question avec “les autres” sans se faire cataloguer.^^ Et bien je vais donc vous partager ma façon de penser, ma façon d’expliquer ça aux enfants et ma certitude de la valeur que je transmet à mes enfants face à tout cela^^.

 

 

 

1) Qu’est-ce que c’est Noël (en bref)?

On ne va pas parler d’histoire (mais pour revoir les origines de cette fête je vous renvoie sur ce site) … on va parler “VRAI” plutôt! Aujourd’hui c’est quoi Noël et comment ça se passe? C’est le 25 décembre, certains disent que c’est le jour de la naissance de Jésus mais ce n’est pas le cas, d’autres (les pauvres) ne savent même pas ce que ça représente. Beaucoup de personnes célèbrent cette fête non pas pour des raisons religieuses mais uniquement par habitudes festives. Les adultes mangent beaucoup et boivent beaucoup d’alcool. Les enfants ont droit de s’assoir sur les genoux d’un vieil homme inconnu en costume rouge pour demander les cadeaux qu’il ne leurs ramènera jamais.. Ils ont également droit à tous les mensonges invraisemblables: donc Noël c’est le moment où le père Noël va ramener plein de cadeaux, mais attention sur un traîneau avec des rennes qui volent. Puis le père Noël est le seul intrus a avoir officiellement le droit d’entrer dans les maisons des gens en cachette. Et pas n’importe comment, il va passer par la cheminée ou par une fenêtre selon les moyens du bord.. Les parents se ruinent en cadeaux mais ne reçoivent aucun merci, car tout le mérite revient au père Noël inexistant.. Bref c’est un sacré bazar tiré par les cheveux tout ça.. Vous croyez que la fête de l’Aïd du sacrifice aurait plus de succès dans le monde si on parlait du père l’Aïd qui viendrait nous jeter un mouton volant dans la cheminée pour qu’on trouve direct notre gigot bien cuit, juste après avoir déposé les cadeaux des enfants dans les babouches? Ou on se ferait passer pour des tarés?..

 

2) Et si on voyait le problème différemment?

Oui, et si ce n’était pas à nous de nous justifier, de se poser toutes ces problématiques. Mais plutôt à nous d’avoir la tête haute et de renverser la tendance? Et si au lieu d’expliquer pourquoi on ne fête pas Noël, on demandait plutôt des explications à ceux qui fêtent Noël? Et si à ceux qui nous regarde bizarrement car nous ne fêtons pas Noël, que ce soit des proches, des profs ou des inconnus, nous leur posons quelques questions:

  • Pourquoi fêtez vous Noël, vous?
  • Pourquoi fêtez vous Noël alors que vous n’allez pas à l’église?
  • Pour moi Noël c’est la messe de Noël, vous voulez forcer un musulman à aller à la messe?
  • Noël sans messe juste pour le plaisir? Alors pourquoi vous faites vous avoir par le côté commercial qui vous pousse à acheter des cadeaux car ils ont décidé que ça serait ce moment là pour offrir des cadeaux?
  • Est-ce que mentir c’est bien? Est-ce que mentir c’est sain?
  • Vous croyez que le père Noël existe? Vous croyez aussi au traîneau volant?
  • Pourquoi mentez-vous aux enfants? Pourquoi vous leur dites que le père Noël existe?
  • Vous ne trouvez pas ça anormal que les enfants ne remercient pas leurs parents pour les cadeaux et que le mérite revienne à un personnage inventé? (A ce moment là si vous allez à Disneyland, vous direz également à vos enfants que c’est Mickey qui leur a payé l’entrée du Parc?)
  • N’avez vous pas peur que vos enfants vous demandent pourquoi vous leur avez menti?
  • Que répondrez vous à vos enfants quand ils vous demanderont pourquoi vous leur avez menti?
  • Vous n’avez pas appris à vos enfants que le mensonge ce n’était pas bien?
  • Vous trouvez ça normal que cette fête chrétienne ait sa place au sein des écoles LAÏQUES?

On a une vraie ribambelle de questions pour mettre mal à l’aise ceux qui voudront nous déstabiliser.. Oui nous ne fêtons pas Noël! Mais y’a de quoi non, en se posant quelques questions logiques! Donc ne répondez pas au “pourquoi vous ne fêtez pas Noël”, demandez leur plutôt de répondre, eux, à vos questions! Personnellement, aujourd’hui je suis choquée qu’une enseignante puisse apprendre tant d’aberrations à des enfants et leur faire croire à tant de mensonges.. Et quand on prend conscience de tout cela, a-t-on envie de mentir, NOUS AUSSI, à nos enfants?

 

 

3) Dire la vérité aux enfants et “parler VRAI”:

On inculque dans le monde entier que mentir c’est mal. On nous explique en psychologie qu’il faut dire la vérité aux enfants, même dans les moments douloureux tels que la mort ou les divorces..(avec des mots d’enfants). Les enfants ont besoin de vérité, ils ne sont pas stupides, au contraire ils sont très intelligents et sont en quête de savoir. De plus nous sommes une autorité sur les enfants, ils ont confiance en nous, confiance en ce qu’on leur dit et apprend. Il faut donc travailler cette confiance dans le bon sens, en étant sincère avec eux et vrais.

Personnellement, après toutes ces recommandations sur la vérité, la réalité et la relation de confiance entre parents-enfants, je “parle vrai” à mes enfants, toujours avec des mots d’enfants, et je les pousse à la réflexion. Lorsque ma fille a vu pour la première fois une licorne avec des ailes, elle qui aime beaucoup les chevaux, m’a dit “ohh, maman un cheval avec des ailes”. Je lui ai tout simplement demandé “et est-ce que ça existe un cheval qui vole”? Elle m’a répondu toute fière avec un grand sourire “nonnn maman, ça n’existe pas un cheval avec des ailes, c’est les oiseaux qui volent”. Et maintenant lorsqu’elle voit quelque chose d’irréelle elle me dit tout simplement “oh regarde maman, ça n’existe pas ça, mais pourquoi il y a ça alors?” (dialogue de 4 ans tout juste^^). Et bien je lui répond que les hommes ont beaucoup d’imagination et qu’ils aiment bien inventer plein de choses qui n’existent pas. Et elle comprend très bien, et est très réaliste. Si demain je lui demandais est-ce qu’un traîneau et des rennes ça peut voler, je sais qu’elle rigolera et qu’elle me répondra bien-sûr que non maman, ça ne vole pas!

J’ai commencé ce discours du “VRAI” avec ma fille dès son plus jeune âge car je suis une très mauvaise menteuse avant tout. Mais aussi, car je me suis informée qu’il fallait dire et expliquer la vérité aux enfants, afin de leurs faire travailler leur perspicacité de raisonnement, ne pas les rendre NAÏFS et CRéDULES (définition de crédule= qui croit trop facilement et trop naïvement des choses même invraisemblables). J’avais trouvé cela excellent. Et il faut aider nos petits musulmans à avoir une capacité de raisonnement et à ne pas se faire avoir au premier mensonge, en les entourant de vérité et de bon sens.

Et justement lorsque j’étais encore petite, je vous partage mon vécu^^, et que l’on fêtait encore Noël, j’étais encore jeune mais j’avais déjà compris que le père Noël n’existait pas.. Et je me souviens encore aujourd’hui, que je ne disais rien pour ne pas gâcher la surprise de mes parents, mais que je ne comprenais pas pourquoi ils nous faisaient croire à ça..^^ Donc pour ma part je suis une convaincue des points positifs et avantages à dire la vérité à tout âge aux enfants. Et je ne vois aucun, mais vraiment AUCUN point négatif à dire la vérité.

 

4) Les questions qui reviennent souvent:

Oui je ne peux pas faire cet article sans vous aider à répondre aux questions incontournables de Noël^^!

  • Pourquoi vous ne fêtez pas Noël? => Honnêtement, si en plus de nos deux énormes fêtes de l’Aïd où les enfants reçoivent beaucoup de cadeaux, on devait en plus rajouter Noël on serait ruiné et fiché à la banque de France! Et en plus de cela, je ne peux pas mentir à mes enfants. Et les pères Noël me dégoûtent! Un peu comme les clowns..
  • Pourquoi vous ne voulez pas que votre enfant chante des chansons de Noël à l’école? => Je ne comprend pas votre question: les écoles sont laïques donc merci de respectez cette loi svp!
  • Pourquoi vous ne laissez pas votre enfant rêver et être dans un monde d’enfant? => Le monde des enfants n’est pas un monde irréel! Un monde d’enfant c’est plutôt un monde, d’amour, sans problème (dans le sens ne pas mêler les enfants aux problèmes des adultes) et les laisser rêver aux choses vrais (nager avec les dauphins..etc). Etre dans son monde d’enfant ne veut pas dire un monde plein d’idioties et de mensonges..
  • Mais vous n’avez pas peur que vos enfants se sentent lésés que les autres enfants aient des cadeaux mais pas eux? => réponse 1: Pourquoi vos enfants se sentent lésés quand mes enfants ont leur cadeaux de l’Aïd? Et vous, vous êtes jaloux que nous ayons deux grandes fêtes alors que vous n’avez qu’un seul Noël? ça serait pas mal un Noël en plus non? En été ça vous dit pas? => réponse 2: Pourquoi, quand vous faites l’anniversaire d’une personne de votre famille, vous offrez des cadeaux à tous les membres de votre famille pour ne léser personne?

Vis à vis de la dernière question, il est important de souligner que c’est une question qui fait travailler la culpabilité des parents et NON LE BON SENS. Et c’est même une façon de penser à risque: penser qu’un enfant sera triste de ne pas avoir quelque chose en même temps que les autres, c’est pousser les parents à trop gâter les enfants et les rendre capricieux. Hors c’est extrêmement néfaste: un enfant a besoin d’apprendre la frustration, la BONNE frustration! Il faut clairement apprendre à un enfant qu’il n’aura pas tout en même temps que tout le monde, et cela tout au long de sa vie (je vous partage l’avis (court et rapide à lire) d’un psychologue à ce sujet d’ailleurs^^)^. Donc de lui apprendre cette bonne frustration sera juste un super atout pour lui dans la vie. Cela apprend également aux enfants à ne pas envier, ni être jaloux, c’est chacun son tour, au moment voulu. C’est également lui apprendre la patience. Bref que de bonnes choses^^!

 

Pour conclure:

Réfléchissez aux valeurs que vous souhaitez donner à vos enfants et assumez clairement vos positions. Soyez à l’aise de ne pas fêter quelque chose d’illogique.. Rendez également vos enfants ludiques vis à vis de cette fête, dites leur toute la vérité, et que vous trouvez cette fête vraiment bizarre.. Pas besoin de parler en halal ou en haram pour parler de cette fête (surtout si votre enfant va à l’école); pour qu’un enfant comprenne bien il suffit juste de lui expliquer les fondements (remplis d’aberrations) de cette fête ^^. De plus lorsque l’on est petit les mots halal et haram / =licite et illicite , ne sont pas des mots évidents à comprendre selon les sujets. Il faut leur expliquer avec des mots faciles à comprendre. Et avec les mensonges de cette fête ils comprendront tout instinctivement..^^ Et vu que les enfants répètent tout à l’école, une maîtresse ne pourra pas reprocher à un enfant de dire que ce sont des mensonges.^^ Les mots bien utilisés sont une défense en béton)).

Et joyeux Aïd inchaAllah^^!

*************************************

Si cet article vous a plu ou vous a fait un peu rigoler, n’hésitez pas à le partager encore et encore^^, et à me le dire en commentaire ci dessous^^.

  • 22
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *