L’IEF et moi

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout ce que je vous partage dans ce blog, est vrai. Quand je dis vrai, cela veut dire que j’ai testé ce dont je vous parle, je l’applique, je le fais à mes enfants etc.. et si je vous en parle c’est que je trouve cela intéressant à partager. Si je trouve telle chose super pour les enfants, alors pourquoi en priver d’autres?^^

Je vous ai parlé de l’école et de l’IEF (=Instruction En Famille / école à la maison) dernièrement dans un article que vous pourrez retrouver ici. Je me suis dit que cela serait peut-être intéressant pour vous, si vous passez par les interrogations de l’école à la maison, de vous parler tout simplement de “l’IEF et moi”!^^ De vous faire un témoignage sincère de mon vécu par rapport à l’IEF, mes choix, pourquoi j’ai fait ces choix avec mon mari, comment j’ai réellement pris cette décision, comment j’ai mis tout cela en place, comment je vis cela aujourd’hui..

 

Quand l’idée de l’IEF m’est venue?

Pour ma part j’avais déjà l’IEF en tête bien avant d’avoir des enfants. Je savais que je voulais faire l’école à la maison à mes enfants au moment où je ne voulais pas encore d’enfants^^. Oui je voulais attendre d’être vraiment prête à avoir des enfants, je pense que c’était dû au fait que je savais un peu “trop” ce que des enfants impliquent: ça change notre vie, la bouleverse complètement! Avoir des enfants c’est accompagner des petits êtres innocents jusqu’à ce qu’ils deviennent des adultes responsables inchaAllah. C’est une sacrée responsabilité. Et je m’apercevais de tout cela en observant toutes les personnes ayant des enfants autours de moi. C’est extrêmement enrichissant d’observer, de partager, d’écouter attentivement les mamans qui nous parlent, se confient, montrent leurs problèmes (en tant que maman). Et du coup, sans jugement envers ces mamans, mais plutôt par l’enrichissement qu’elles nous apportent on se dit, “ah il faudra que je fasse ça quand je serai maman inchaAllah, et ça surtout pas inchaAllah..”. Et du coup, pour moi c’était devenu évident de faire l’école à la maison et de garder mes enfants auprès de moi inchaAllah, alors qu’ils n’existaient pas encore^^.

Pourquoi/Comment l’idée de l’IEF m’est venue?

En voyant tous les problèmes que les mamans rencontraient à l’école avant tout. Alors vous allez peut-être vous dire, tiens elles connaissaient tant de mamans que ça en étant sans enfant, elle faisait comment? Et bien tout simplement par mon travail, j’avais la chance de travailler en tant que prestataire de service auprès des soeurs, je rencontrai donc régulièrement des nouvelles clientes, je revoyais régulièrement des habituées, j’avais donc des témoignages de mamans à la pelle, sans compter les témoignages de jeunes filles, qui sont des témoignages très intéressants: elles sont le résultat d’une éducation, tous les soucis dont elles peuvent parler sont une mine d’or en réalité pour éviter certaines erreurs de parents, ou au contraire s’inspirer de leur réussite et de leurs parents^^. Et tous ces témoignages étaient vrais, sincères.. et bien réels, juste face à moi..

Beaucoup de mamans me parlaient aussi des écoles musulmanes où étaient leurs enfants, certaines en étaient ravies, d’autres me racontaient les soucis qu’elles pouvaient y rencontrer même si elles en étaient satisfaites. Et ce qui ressortait assez fréquemment c’est que certaines mamans auraient préféré l’école à la maison mais ne s’en sentaient pas capables. Du coup ça me confortait dans l’IEF plutôt qu’une école musulmane.

 

Et mon mari dans le choix de l’IEF?

C’est très important la position du mari dans ce choix, car ce n’est pas une décision à prendre seule. Le foyer prend une tournure complètement différente avec soit des enfants scolarisés soit des enfants non scolarisés. Et le mari vit un peu dans ce foyer…^^donc son avis est très important.. MAIS surtout son SOUTIEN! Donc à chaque fois, que j’entendais des choses sur le sujet de l’école, des choses qui me donnaient envie de faire l’IEF pour telle ou telle raison, je lui partageais. Du coup au fil du temps il a été séduit par l’école à la maison tout comme moi (toujours avant même d’avoir des enfants). Puis lorsqu’on en a parlé officiellement avant les 3 ans de notre fille ainée et que je lui ai demandé “c’est bon t’es ok à 100% pour l’école à la maison, tu me fais confiance?” , il m’a répondu sans hésitation “oui”, en disant qu’il avait complètement confiance en moi pour gérer ce projet et qu’il me soutiendrait. L’IEF est une belle aventure, mais je ne sais pas comment j’aurais vécu cela si mon mari était contre et ne me soutenait pas du tout, où s’il me disait régulièrement de mettre les enfants à l’école.. Donc beaucoup parler entre époux, échanger, se consulter, aide beaucoup (autant pour l’IEF que tous les sujets possibles^^).

 

Mon mari et moi vis à vis de nos enfants?

On vit pratiquement TOUT avec nos enfants.. Nos deux filles sont très très rarement gardées, il faut que ce soit un cas de force majeure, et encore on les laissera en sieste à garder par ma mère ou ma soeur. On ne dérange personne pour garder nos enfants et on aime tout faire avec nos enfants^^. On est un peu une famille “pot de colle”...^^Du coup l’IEF est aussi, pour nous, une suite logique de notre mode de vie avec nos enfants.

 

Puis vient la question fatidique: comment on fait l’IEF, par où commencer?

Prendre la décision de l’IEF est quelque chose de très excitant et de très motivant! Puis quand cette nouvelle aventure commence, on retombe sur Terre et on se demande “Mais par où je vais commencer? Comment je vais mettre ça en place? Qu’est-ce que je dois acheter? Qu’est-ce qu’on apprend à des enfants de maternelle? Puis après la maternelle? Comment je vais devenir maîtresse?”.. Bref tout plein de questions concrètes!

J’ai eu la chance de connaître une soeur qui m’a parlé de la méthode d’apprentissage Montessori que je ne connaissait pas du tout. Je me suis formée à cette méthode d’apprentissage qui m’a complètement conquise. J’ai commencé à m’y intéresser aux 18 mois de ma fille, et ce n’était pas trop tôt, car cela m’a permise de m’organiser et de prévoir le budget nécessaire à l’achat du matériel. Même si le matériel de cette méthode est un peu cher, je trouvais cela très raisonnable en comparant à une école musulmane qui coûterait environ 2000 euros par an et par enfant, car là, le matériel s’utilise sur plusieurs années, et pour tous les enfants. Du coup, même si cela paraît cher, c’est avant tout un investissement pour l’apprentissage de nos enfants, et au final beaucoup moins cher qu’une école privée.

Une fois la méthode d’apprentissage choisie cela donne une direction. On ne se sent plus seule, et on suit une méthode en laquelle on a confiance et qui nous donne donc confiance en nous également.

 

Et ensuite, l’application concrètement?

Même si j’ai commencé les activités avec ma fille bien avant ses 3 ans, quand l’enfant atteint l’âge d’entrée à l’école, on a cette impression, que là, ça devient sérieux! On se cherche côté organisation, on se remet beaucoup en question. On espère mettre en place quelque chose de très cadrée comme à l’école.. puis on se rappelle qu’on ne veut pas faire l’IEF pour faire un copié collé de l’école^^, et qu’il ne faut donc pas se mettre la pression inutilement. On apprend, on teste, on change, on s’organise, réorganise.. C’est normal^^. J’avais une certaine organisation quand bébé était plus petit, j’ai changé cette organisation quand bébé a grandi et commençait à rester calme.. En fin de compte c’est génial, on change quand on veut selon notre vie de famille.

A côté de cela on a mis en place un cadre de vie pour nous faciliter l’IEF. On a vraiment voulu faire de notre chez nous un lieu d’apprentissage pour nous faciliter ce choix de vie et un lieu adapté complètement aux enfants pour que tout se passe à merveille, dans d’excellentes conditions .En fait l’école à la maison c’est mise en place naturellement, petit à petit, avec de bons outils et une bonne organisation^^(je vous invite à télécharger le guide gratuit pour voir tout cela en détail, et que ça puisse vous aider si vous êtes dans la même démarche inchaAllah).

 

Comment je vis l’IEF aujourd’hui?

Honnêtement je vis très bien l’IEF aujourd’hui, si c’était à refaire je le referai sans hésitation. Mon ainée n’a que 4 ans et son acolyte 16 mois au moment où je vous parle, donc on est au niveau maternelle, mais inchaAllah je souhaite vraiment continuer l’école à la maison jusqu’au bout. Nos enfants ne subissent pas notre vie, c’est notre vie qui est adaptée à nos enfants, du coup on vit mieux sa parentalité. C’est très agréable de ne dépendre d’aucune structure mais de faire SA propre structure, de ne dépendre d’aucun emploi du temps imposé mais de créer le sien, propre à sa famille. C’est génial de pouvoir faire faire à ses enfants ce qu’ils veulent vraiment faire, et ne pas leur imposer des choses qui ne les intéressent pas, ou bien de faire des choses plus intéressantes car on n’a pas 25 enfants comme dans une classe d’école. C’est aussi très appréciable de faire des sorties, pour accompagner l’école à la maison, hors week-end et vacances scolaires et de profiter en famille.

On a un vrai sentiment de liberté, mais également un sentiment de contrôler véritablement nos choix vis à vis de nos enfants et un réel sentiment de profiter à 1000% de nos enfants qui sont toujours avec nous.

Pour conclure:

Je suis vraiment épanouie avec l’IEF et ce mode de vie qui a été créé autours de ce choix, mon mari également. On espère continuer longtemps dans cette démarche inchaAllah. Je vous partagerai tout ce qui me sert et m’aide pour l’IEF tout au long de cette aventure, vous parlerez de la méthode Montessori, du matériel que j’utilise, des activités que l’on fait inchaAllah..etc afin de partager avec les mamans qui s’intéressent à l’IEF et aider celles qui débutent dans ce domaine car ce n’est pas toujours évident même si ce n’est pas compliqué^^. Mais le principale c’est d’aimer et d’apprécier être avec ses enfants, tout simplement, pour bien vivre l’IEF inchaAllah^^.

 

Vous pouvez me retrouver sur Instagram (le_blog_des_enfants_muslims) où je poste régulièrement des photos de nos activités.

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous aimeriez que je vous partage par rapport à l’IEF inchaAllah, ou me poser toutes vos questions.^^

  • 10
    Partages

6 thoughts on “L’IEF et moi”

  1. BarakAllahou fiki pour ce partage 🙂
    Ton enthousiasme est très palpable et très plaisant Allahouma barik!
    Qu’ALLAH te facilite pour la suite ! Une chose cependant, le mieux est d’espacer les grossesses car le stress de plusieurs enfants à gérer en même temps peut vite devenir rédhibitoire, mais je suis sûre que tu t’en sortirais à merveille ! Bizz

    1. Wafiki el baraka^^. Amineee^^! BarakAllahou fiki oukhtie! lolll oui c’est sûr c’est moins évident avec des enfants en bas âge mais faut apprendre à relativiser et adapter selon bébé et les périodes^^ (c’est ce que m’a appris bébé*2 lol), après tout dépend du bébé aussi lolll… Bizz oukhtie))

  2. Selem 3aleiki wa rahmatu llah wa barakatuhu, je suis marier depuis peut et comme toi je m’interroge sur ce qui sera le mieux pour mes future enfants in shaa llah et ton parcours m’a toucher, Qu’Allah préservé ta petite famille et te facilite 💞 sa m’a toucher ce que tu as écrit et je respecte beaucoup toute celle qui on le courage de faire l’école à la maison et j’espère aussi y arriver en tt ça merci de partager avec nous ❤️

    1. Walayki salam wa rahmatullahi wa barakatut oukhtie^^, Ohh ton commentaire m’a beaucoup touché également! Amin! BarkaAllahou fiki! Qu’Allah te facilite dans ce que tu espères! C’est super! Et qu’Allah mette la Baraka dans ton couple! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *